La faune et la flore

Comme on peut s’y attendre, Zanzibar est riche de palmiers, de noix de coco, le long de ses plages de sable fin. Les bananiers, les arbres à papayes, les citronniers verts, les arbres à clous de girofles et les énormes arbre à mangues y poussent le plus facilement du monde.

A la croisé des chemins vous verrez de majestueux baobabs. La côte se protège de l’océan par les mangroves, domicile d’une grande variété de crustacées, d’oiseaux et de papillons. Les bernard l’hermite courant sur la plage sont un spectacle habituel; et pendant la marée basse, la mer laisse derrière elle les champs d’algues et de nombreux oursins.

Une allée d’arbre à mangues de plus d’un kilomètre de long est, au dans la partie sud de l’île, un spectacle unique à ne pas manquer. A en croire la légende, ces arbres furent plantés sur ordre de Bi Khole, la plus « juste » des filles du Said. Il est dit que chaque arbre est un monument en mémoire à un de ses nombreux amants qu’elle aurait fait tué aussitôt que la flamme de la passion s’était éteinte.

L’île est célèbre pour ses plantations de clous de girofle, de noix de muscat et de poivre noir. On trouve également de la cardamome, de la vanille, de la curcumine, du gingembre et des piments. Les exportations se composent de noix de coco, de clous de girofle, de raffia et d’algues, récoltés par les femmes dans les eaux peu profondes de la côte.

Zanzibar est le seul endroit au monde où vous pourrez voir des singes Piliocolobus, une espèce en voie de disparition qui se caractérise par des tâches de rouge clair sur la tête, sur le dos et la queue. Les mâles se distingue de plus par leur couronne de cheveux blancs. Ces singes habitent la forêt Jozani, une réserve qu’ils partagent avec les singes Vervets.

Il n’est pas rare de voir près des villages les « bombas », ces singes appelés « les enfants des buissons » venir voler un peu de nourriture. A la nuit tombée, c’est le début du bal des chauve souris ; elles ont une mauvaise réputation car elles propageraient des maladies. Ce qui, fort heureusement, est infondé. Et cela dit, les chauve souris jouent un grand rôle dans la réduction de la population des moustiques et autres insectes. Des moustiques qui sont également prisés des geckos, ces petits lézards qu’on trouve souvent sous les toits ou sur les murs des maisons.

L’eau du littoral de Zanzibar, et en particulier la zone autour de l’atoll Mnemba, est célèbre pour son récif de corail, un paradis pour les amateurs de plongée et de snorkeling. Evoluant côte à côte avec un poisson tropical de toutes les couleurs, les nageurs peuvent également rencontrer des dauphins. Ces charmants mammifère marins se rencontrent également dans la zone du village Kizimkazi, tout au sud de lîle.

 

L'hotelLes chambresRestaurant
Book NOW!ZanzibarAstuces et conseils
[menu]
Blog Marafiki ZanzibarOpinie
[x]

 
Nos sites utilisent les cookies en fonction des paramètres de votre navigateur.